Test: Flexispot ED2, un bureau assis-debout

Bienvenue en 2021, nouvelle année, nouvelles bonnes résolutions, nouveau parcours de vie, nouvelle femme, nouveau chien, nouveau caleçon … bref nouveau tout ! @@HEY

Nope! @@SAD Derrière le rêve d’une année 2021 meilleure se cache la réalité d’une année 2020 pourrie qui au lieu de s’arrêter au 31 décembre va empiéter sur 2021.

MERCI COVID

En faisant la rétrospection de cette année 2020, j’ai repensé à toutes ces heures passées devant l’écran, ces heures à coder, à réfléchir, à faire des cyber-apéros, regarder des films … Bref je suis un geek avec une vie de merde qui tourne autour d’un ordinateur @@LUL

Je n’ai pas fait le calcul exact du temps passé par jour devant l’écran mais je dois être proche des 10h (facile), 10h à me cramer les yeux et le dos. J’ai beau tenté d’utiliser des logiciels pour me forcer à faire des pauses (notamment la très bonne application Stretchly sur MacOS), faire du sport etc Le fait est que je passe toujours 10h assis sur une chaise (bien que ma chaise “gaming” soit très confortable). Avec l’arrivée du COVID, le télétravail est de plus en plus démocratisé et il est devenu nécessaire de bien s’équiper afin de travailler dans les meilleures conditions.

Standing-desk, Késako ?

Depuis pas mal d’années je vois des articles sur les vertus des “Standing-desk” et récemment j’ai eu l’occasion d’en tester au travail et via des amis. Qu’est-ce qu’un Standing-desk ? C’est tout simplement un bureau qui permet de travailler debout (ne me remerciez pas pour cette explication @@SLT) Il en existe sous divers format, certains ne sont que de simples bureaux “surélevés” tandis que d’autres permettent de travailler soit assis, soit debout (par le biais d’une manivelle ou via un boitier électronique permettant de “piloter” la hauteur du bureau)

Les deux points clés mis en avant par l’utilisation de standing-desk sont :

  • Une meilleure condition physique (meilleur cardio, évite la surcharge pondérale, limite les problèmes de dos etc).
  • Une meilleure concentration

Malgré le fait que je sois en bonne condition physique, j’essaye toujours de faire attention à ma posture etc Le fait d’être plus concentré dans mon travail me plait déjà beaucoup plus sur le papier. Il m’arrive souvent de rester 2h devant l’ordinateur à procrastiner alors que je suis censé finir une tâche.

Flexispot ED2

Voilà maintenant une semaine que je suis l’heureux propriétaire d’un superbe bureau “Flexispot ED2” qui m’a couté la modique somme de 349€ sans plateau. Le prix peut paraitre un peu élevé (surtout sans plateau) mais en réalité la qualité et la finition du produit est telle que vous aurez rapidement oublié le prix.

Le Flexispot ED2 comprend 2 moteurs (un dans chaque pied) et un petit boitier électronique pour choisir la hauteur du bureau. Celui-ci permet de choisir manuellement la hauteur du bureau ou de mémoriser 3 positions, on peut aussi activer un mode “Alarme” qui nous avertira de changer de position en fonction du temps qu’on lui aura paramétré (pratique pour alterner assis-debout)

J’ai choisi un Flexispot parce ce que la marque m’a pas mal été recommandée par mon entourage et qu’elle est plutôt bien vu sur internet. Quitte à investir dans un bureau, j’ai préféré opter pour un bureau plus cher, à 2 moteurs plutôt qu’un, afin de ne pas être limité dans le futur notamment par la charge maximale supportée et la taille maximale du plateau.

Unboxing

Carton du bureau Flexispot La première impression quand on reçoit le colis c’est :

BORDEL DE MERDE QUE C’EST LOURD !

Si vous vous attendez à avoir un bureau Ikea qui pèse 5kg, vous vous mettez le doigt dans l’œil ! L’armature pèse à elle seule plus de 20 kilos et quand on sort les pièces une à une on se rend compte qu’effectivement c’est pas du toque.

Pièces détachées du bureau Pièces détachées du bureau sans plastique Toutes les pièces sont en acier en dehors des parties électronique/électrique (Bah oui sinon tu crèves idiot ! @@JAMY) L’installation est assez facile, à l’image d’une notice Ikea en plus simplifiée. Il faut compter environ 1 h pour monter le bureau.

L'armature montée du bureau J’ai choisi de ne pas commander un nouveau plateau afin de réutiliser celui que j’ai actuellement. Je n’ai eu aucun problème lors du montage à l’exception d’un point qui ne m’a pas tellement étonné :

Un plateau Ikea, c’est VRAIMENT de la merde.

Le boitier "central" Bureau retourné avec contour des zones trouées Lorsque l’armature est montée et qu’il faut fixer le plateau à celle-ci, il est (normalement @@LUL) nécessaire de visser les pieds ET le centre de l’armature au plateau (là où il y a le boitier principal)

PROBLÈME : Lorsque j’ai tenté de visser le centre de l’armature, les vis traversaient complètement le plateau @@WUT Bizarrement, ça ne m’a pas trop étonné, c’est le genre de déconvenue qui me pendait au nez. Je soupçonne que le plateau Ikea comprenne un centre “creux” (poreux ou alvéolé) et des bords dans un matériau différent afin de pouvoir visser des pieds ikea “standards”. L’autre explication serait que tout le plateau soit poreux de base et que le centre soit plus usé par le temps et donc plus creusé mais j’y crois moyen… J’ai donc visser uniquement les pieds (4 vis par pieds) afin d’éviter de trop trouer le plateau (on ne sait jamais vu la daube que c’est… @@SAD) et j’ai fait attention de ne retourner le bureau en ne touchant qu’aux pieds plutôt qu’au plateau.

Position assise

Bureau position assise

Position debout (ouais bon c'est au max, c'est peut être un peu too much @@LUL)

Bureau position debout

Ressenti après une semaine

J’ai testé le mode debout dès la première journée, à hauteur de 2x 45 minutes dans la journée (45 minutes le matin, idem l’après midi). La première journée je n’ai rien senti de particulier, par contre à partir du lendemain j’ai doublé le temps passé debout (2x 45 minutes le matin, pareil l’après midi) et c’est là que j’ai commencé à sentir une légère douleur sous les pieds (surtout les talons). C’est un symptôme connu quand on commence à travailler debout, certaines personnes recommandent d’utiliser un tapis au gel, pour le moment j’ai préféré le swag claquette-chaussette comme vous pouvez le voir dans cette vidéo @@WINK

Après deux/trois jours d’utilisation, la “douleur” s’est estompée et ne revient que lorsque je reste très longtemps debout (plus de 3h d’affilée par exemple)

L’efficacité

Comme expliqué plus haut, il est souvent mis en avant le fait qu’un bureau assis-debout vous rend plus efficace. Je ne dirais pas que ma productivité a augmenté de 200% uniquement grâce au Flexispot mais je pense que le fait d’être debout incite à être plus efficace car la position n’est pas des plus “confortable” (on n’est pas sur le canapé en train de chill quoi). Par exemple, regarder une vidéo youtube debout, ça se fait mais je le ferais plus facilement assis que debout. J’ai donc tendance à me dire que si je suis debout, je dois être efficace parce que mon temps est “compté”.

La condition physique

Le fait d’être souvent en mouvement (je marche pour réfléchir, je regarde dehors, je m’éloigne et me rapproche du bureau etc) amène forcément à une meilleure condition physique. Le temps que je passe debout à piétiner ou à m’étirer est du temps que j’aurais passé assis en temps normal. En position assise on se retrouve souvent à se replacer dans son fauteuil mais jamais à s’étirer, à se lever ou autre. On a tendance à “stagner”, là où en position debout on a tendance à être plus dynamique.

La position assise

Un autre point qui est rarement mis en avant avec les bureaux assis-debout, c’est que la position assise est aussi plus confortable, notamment pour les personnes grandes. Le fait de pouvoir gérer la hauteur du bureau en position assise, permet d’éviter d’avoir les genoux qui touchent le dessous du plateau. On peut donc mettre sa chaise à la hauteur que l’on veut pour nos jambes sans se soucier que les accoudoirs touchent le bureau.

Et ça, c’est VRAIMENT BIEN !! GIF d'Eddy murphy qui savoure un cocktail

Ca fait du bruit ?

Concernant le bruit des moteurs, je m’attendais à quelque chose de vraiment bruyant mais en réalité c’est assez discret, je vous laisse juger avec la vidéo :

Un sans-faute en fait !

Eh bien non ! Il y a bien un vice dans tout ça et je l’ai trouvé ! Sur mon bureau j’ai deux enceintes, un écran et un petit meuble pour mettre mon Mac Mini, jusque-là tout va bien (voir les photos/vidéos du dessus). Au-dessus de mon bureau se trouve 3 étagères, le Flexispot est donc configuré pour être en position debout à 108 cm, ce qui amène mon écran et mes enceintes juste en dessous de mes étagères. Quand j’alterne entre position assis-debout, tout se positionne bien comme il faut.

SAUF QUE le Flexispot comporte un système de détection de collision, quand j’ai lu ça la première fois je me suis dit que les mecs avaient fait un truc propre avec un système de laser ou un truc tout droit sorti de chez SpaceX. En réalité c’est très simple, quand un moteur ressent une résistance lorsqu’il est actif (lors d’une montée ou d’une descente), il va s’arrêter et aller ensuite dans le sens INVERSE du mouvement actuel. Autrement dis, quand le bureau descend et qu’il rencontre un obstacle, le bureau va se mettre à remonter.

Sur le papier ca parait pas mal, le problème c’est que le mouvement inverse n’est pas égal à la distance parcourue au préalable @@SAD Donc à votre avis, que se passe-t-il si le système de détection de collision se met en route lorsque mon bureau est en position “debout” ? Bureau qui se casse

Ca casse tout ! Et c’est ce qu’il m’est arrivé @@JEANNE Une enceinte sur le bureau avec une étagère au dessus Cette photo illustre ce qu’il s’est passé. Le bureau est en position debout, l’enceinte se trouve bien en dessous de l’étagère etc Quand j’ai appuyé sur la position “assise” mémorisée sur le Flexispot, le bureau a commencé à descendre (environ 2cm) puis d’un seul coup il s’est mis à remonter mais pas jusqu’au 108 cm (position de départ) mais il est remonté jusqu’à 120 cm ! En voyant le bureau remonter, j’ai eu le reflex de décaler mon écran pour éviter qu’il fasse une fusion-absorption avec l’étagère au-dessus de lui mais une de mes enceintes s’est retrouvée compresser comme dans une presse hydraulique. Et là croyez-moi, c’est pas aussi satisfaisant que sur les vidéos Youtube @@SAD L'enceinte cassée suite à la compression du bureau face aux étagères

Je soupçonne que le système de détection de collision se soit enclenché à cause d’un cable un peu trop “court” qui devait amener à une résistance lors de la descente. Le plus chiant dans tous ca, c’est que la détection de collision n’est pas désactivable.

Conclusion

  • C’est du solide ! Tellement solide qu’il faudra faire attention aux objets environnant votre bureau afin d’éviter qu’ils finissent écrasés @@KJ.
  • C’est top pour améliorer votre condition physique, à condition de ne pas rentrer dans l’excès et de bien alterner les positions assis-debout.
  • Penser au cable-management ! Tout vos cables devront être plus longs, il faudra aussi penser à acheter des gaines, voire des goulottes pour faire passer vos cables afin que ça ne dérange pas le mouvement du bureau. Ca vous évitera aussi d’avoir comme moi un cable-management digne d’un répartiteur téléphonique France Telecom @@LUL
  • Pratique pour les grands en position assis. C’est confortable de pouvoir gérer la hauteur de son bureau et de ne plus avoir les genoux qui touchent le plateau.
  • Faites attention au plateau utilisé, un plateau Ikea fera bien l’affaire mais si votre plateau est en bois massif c’est mieux.

Passionné d'informatique, de développement web & applicatif depuis plus de 10 ans. Je partage mon quotidien de tech !